Centre d’enseignement spirituel et de recherche orienté vers le développement de la conscience supérieure en équilibre avec l’ouverture du cœur.

Apprendre à se transformer et à s’aimer à travers une démarche d’autoguérison physique, émotionnelle

SITE 150Vous êtes tous de l’énergie en mouvement qui existe à différents niveaux de réalité, dont celle que vous pouvez observer, la matérialité.

L’énergie est toujours en mouvement. Donc, votre corps physique est mouvement. Le mouvement fait en sorte que tout ce qui existe passe d’une réalité à une autre. Par conséquent, votre corps physique est constamment en changement. N’oubliez pas que vous existez bien au-delà de la réalité de votre corps physique.

Seule une partie de votre réalité s’exprime à travers lui. Rappelez-vous que toutes les grandes lignes de votre vie ont été définies, par vous et par vous seul, avant de vous incarner. Votre corps physique est construit en réponse à l’expérimentation actuelle et au bagage que vous avez amené d’autres vies.

Par l’intermédiaire de votre corps physique, vos émotions, vos pensées, votre bagage d’antécédents karmiques, votre force de Lumière, votre ensemencement d’être, vos attributs divins peuvent s’exprimer. En fait, tout ce que vous êtes peut s’exprimer par le biais de votre corps physique qui, ne l’oubliez pas, est constamment en mouvement.

Si l’énergie n’est pas fluide dans ce corps, des cristallisations vont se créer et s’y installer. À partir de là, un signal se répand dans tout votre être, sous forme de malaise, de disfonctionnement et de douleur. Ces inconforts signalent que l’énergie ne circule plus librement.

Si vous avez peur de ce qui se passe, cela devient plus difficile pour vous d’identifier la nature de ce non-mouvement. Sachez que votre corps est très intelligent et qu’il fonctionne avec tous les autres niveaux de votre être. Comme votre corps sait parfaitement, il tente, par des messages, d’exprimer qu’il se prépare à élever le niveau de conscience, d’amour, de fluidité et d’harmonie. Toutefois, pour être capable de les entendre, vous avez besoin d’être en contact avec votre ressenti.

L’expérience de la peur, de la colère, de la jalousie, du jugement, de la condamnation crée une contraction vibratoire dans tout votre être et, par conséquent, provoque une fermeture dans l’espace de votre cœur. Comprenez qu’une contraction vibratoire empêche ou freine la fluidité de l’énergie.

À partir du moment où s’exprime un inconfort dans le corps physique, il est vraiment important d’avoir une pensée expansive. Souvent les messages du corps, que ce soit sous forme de maladie ou d’inconfort, seront perçus comme menaçants et négatifs et non comme des alliés. Il est évident que, s’il y a un malaise, c’est que vous avez des manières d’être et de faire qui ne sont pas adéquates pour vous dans le moment présent qui, lui, est en relation avec un présent karmique. ou, encore, que vous avez des manières d’être et de faire qui ne peuvent plus s’exprimer comme par le passé.

Tout ce qui s’exprime dans votre corps est important parce que cela vous permet d’entreprendre une démarche pour identifier ce qui, dans votre réalité, n’est pas fluide. Lorsque votre énergie est fluide, vous avez une meilleure santé et êtes capable d’une plus grande capacité d’amour, de bonheur et de joie de vivre. Plus votre énergie est fluide et en expansion, plus cela vous aide à manifester les différents aspects matériels de votre vie. Assurez-vous d’avoir des pratiques de vie adéquates. Travaillez sur vos émotions, vos pensées afin de demeurer vibrant, vivant et harmonieux.

De plus, comprenez que votre corps se transforme. Vous avez à tenir compte des cycles corporels liés à votre incarnation. Vous êtes un jeune enfant, un adolescent, un adulte, un adulte d’âge mûr, etc. Votre corps traverse des cycles qui créent en vous des variantes selon le plan interpellé.

Chacun de ces cycles propose une gamme d’expériences à tous les niveaux de l’être dont l’objectif est de dynamiser l’évolution et la croissance. Par exemple, à l’âge de la puberté ou de l’adolescence, la personne se reconstruit, c’est-à-dire que, grâce à un support énergétique approprié, elle peut apporter, à l’ensemble de son être, différentes modifications physiques, émotionnelles et autres… Ces cycles ont une grande influence à tous les niveaux de l’être, c’est-à-dire aux plans émotionnel, mental, des antécédents karmiques et du cheminement spirituel. Il est bien évident, que, à 20 ans, vous n’avez pas la même perception de la vie, même si vous êtes en cheminement, qu’à 60 ans.

Le mouvement du cycle de vie qui vous propulse dans des transformations stimule, dans votre être, des actualisations qui, à leur tour, peuvent créer toute une effervescence. Ce mouvement vous permet, également, d’entamer un processus d’autoguérison qui en est un de réharmonisation, de compréhension, de découverte et d’expérimentation.

Il y a aussi les cycles de la Mère-Terre qui vous stimulent physiquement et vous demandent des ajustements et une plus grande fluidité. Il est important de comprendre que, au fur et à mesure que vous élevez votre vibration, vous ouvrez votre conscience. Il est tout à fait normal que, à ce moment-là, tous les niveaux de votre être initient un processus d’épuration. Certaines couches doivent être épurées pour permettre que l’élévation du taux vibratoire puisse se faire au niveau des plans physique, émotionnel, mental, karmique, etc. De plus, la Mère-Terre, au cours de ses cycles évolutifs, émet des ondes qui vous touchent et vous stimulent, de plus en plus, à vous harmoniser.

Ces transformations se font à des profondeurs insoupçonnées. Il est important, lors de tout processus d’autoguérison, d’entretenir des pensées, des états d’être, des ressentis et des sentiments d’expansion. Vous devez comprendre que vous êtes en train de vous harmoniser à un autre taux vibratoire. Vous êtes dans une démarche où il peut y avoir des fluctuations. Si vous ressentez que vous êtes en expansion, que vous tendez vers l’harmonie et la paix, cet état d’être facilitera grandement votre harmonie santé. De plus, lorsque vous constatez un inconfort, soyez attentif à ne pas croire que vous avez fait quelque chose d’incorrect. Comprenez plutôt que ce sont des transformations intenses que vous avez besoin de faire pour vous rapprocher de vous et de sentir que vous vous épaulez. Vos inconforts vous ramènent vers vous, exactement là où vous avez à travailler dans le moment présent. Ils vous invitent également à prendre appui à l’intérieur de vous.

Dites-vous bien que le dialogue intérieur est nécessaire pour votre équilibre physique, émotionnel, mental, karmique, énergétique et spirituel. Il est capital de vous parler, de vous écouter, de vous sécuriser, de vous réconforter et de vous offrir une qualité de présence que vous seul pouvez vous donner.

Si vous désirez être heureux et épanoui, travaillez vraiment à rester en harmonie à tous les niveaux de votre être. Suivez votre mouvement intérieur et laissez-le passer à travers vous. Un plaisir, une joie, des événements agréables, tout cela passe. C’est un mouvement qui passe à travers vous.

Pouvons-nous vous suggérer d’être attentif à ce que vous véhiculez à l’intérieur de vous. Avant de vous endormir, soyez très vigilant face aux pensées et aux émotions que vous émanez, que vous ensemencez au moment de vous endormir. Si vous vous couchez apeuré, triste, en colère, frustré, vous semez ainsi la disharmonie en vous, et ce, à tous les niveaux de votre être. Les dernières pensées et les émotions précédant le sommeil sont déterminantes. Cependant, si vous ensemencez des énergies de joie, si vous êtes heureux de vous endormir, si vous vous remerciez, si vous éprouvez de la gratitude envers les êtres que vous aimez, envers l’univers, vos guides, la Mère-Terre et face à vous-même, si vous ressentez et si vous songez à quelque chose d’expansif, vous allez favoriser grandement votre équilibre intérieur. Avant de vous endormir, donnez l’orientation au mouvement. Faites ainsi au réveil. Si, en vous éveillant, vous entrez immédiatement dans un mouvement de gratitude, d’espoir, de joie de vivre, d’amour, vous ensemencez à l’intérieur de vous un mouvement de réussite, de joie, d’harmonie, etc.

Tout ce que vous pensez et ressentez circule dans votre sang. Votre colère, votre rage, votre peur, votre joie, votre bonheur circulent dans votre sang. La colère, la rage, la jalousie, l’envie, le jugement, toutes ces émotions qui ne sont pas expansives circulent dans votre corps et créent de la densité, de la contraction et de la confusion.

Vos liquides corporels transportent ce que vous vivez, de là l’importance d’être conscient de cette réalité. Lorsque vous êtes conscient que vous êtes en transformation, faites circuler l’amour, la joie et la confiance puisque vous êtes dans une phase de libération. Devenez responsable de ce qui vous anime, de ce qui vous habite. Soyez à l’écoute de votre vérité dans le moment présent, de ce qui est le plus juste, le plus approprié pour vous dans ce présent. Comprenez que vous n’êtes pas victime de qui que ce soit, sauf de vous-même, et ce, dans la mesure où vous le choisissez.

Ce qui est extraordinaire, c’est que, à partir du moment où quelqu’un choisit son mouvement harmonisé, tout contribue à l’aider à le mettre en place. Pour certaines personnes, ce pourrait être de retrouver un équilibre émotionnel, un sens à la vie ou à des valeurs, un retour à la santé ou d’entreprendre un processus de la mort-passage… Comprenez que ce n’est pas un échec d’amorcer un tel cheminement. Lorsqu’un individu se prépare consciemment à quitter le plan, il ressent qu’il est dans l’expression de sa vérité. Il y a des êtres, bien que gravement malades, se guériront de leur maladie malgré sa gravité. Et il y a d’autres êtres qui entreprendront les différentes phases de la mort-passage et quitteront le plan à travers le processus de la maladie qui en est un de grandes transformations.

Vous avez à respecter votre vie, à l’aimer, à la célébrer, mais sans vous y attacher parce qu’elle est mouvement. Vous passez d’une vie à une autre, d’une réalité à une autre. Dites-vous bien que cette vie, pour chacun de vous, correspond à un mot d’une page du livre de votre éternité.

Lorsque vous avez besoin d’aide, appelez-en à votre force divine, au support de vos Guides et de vos Maîtres. Utilisez également la force du thérapeute qui est en vous.

Réalisez que l’autoguérison, c’est la recherche de nouveaux points d’équilibre à l’intérieur de vous. S’il y a un inconfort, quel que soit le plan où il se situe, il indique que le point d’équilibre qui est en place n’est plus adéquat. Donc, pour en installer un nouveau, il est nécessaire de changer certaines façons d’être et de faire.

N’oubliez pas que le besoin de trouver un autre point d’équilibre et la nécessité de garder l’énergie fluide exigent de vous une vigilance de tous les instants, et ce, tout au long de votre vie. Rien dans l’univers n’est fixe ni stable. Tout est mouvement. Et vous êtes mouvement.

Apprenez à prendre soin de vous, à vous aimer profondément et à vous soutenir dans toutes vos transformations. Lors des grands moments de transformation intérieure, ouvrez vous aux autres, prenez appui dans leur vibration.

Nous vous transmettons tout notre amour et notre respect.

Print Friendly