Centre d’enseignement spirituel et de recherche orienté vers le développement de la conscience supérieure en équilibre avec l’ouverture du cœur.

La joie de vivre

SITE 150Combien de fois avez-vous souri ou même ri aujourd’hui ?

La joie vous dynamise et vous donne le goût de vivre. Elle est naturelle et potentiellement présente à l’intérieur de chacun de vous. Elle provient, en bonne partie, de votre pulsion de vie. Elle s’anime spontanément à travers vos gestes et vos attitudes. Il vous est plus facile d’être joyeux quand vous êtes spontané.

La présence à soi-même et la spontanéité sont nécessaires pour être joyeux, car la joie se vit dans le moment présent. Si vous projetez votre mental dans le futur, celui-ci s’active et crée de la distorsion. Vous aurez alors de la difficulté à expérimenter la joie. De même, si vous êtes tourné vers le passé et vivez de la culpabilité ou, encore, si vous êtes préoccupé par des « j’aurais dû faire ceci ou cela », vous limitez, en vous, la circulation de l’énergie de la joie.

Il vous est possible d’éprouver de la joie par le toucher, car le fait de toucher consciemment une personne, un animal ou encore une plante vous enrichit intérieurement. La vue stimule aussi la joie lorsque vous êtes conscient que vous regardez. Si le décor de votre vie défile devant vous, sans échanges nourrissants, c’est que vous n’êtes pas conscient que vous observez. Par la qualité de votre présence, vous captez, ici et là, le contact vivifiant d’un regard, d’une couleur, d’une fleur, d’un sourire, d’une situation cocasse, etc.

À l’audition de certains sons, vous vous sentez nourri et ravi quand vous êtes attentif et présent. Certains sons activent des zones du cerveau reliées à la joie et au plaisir. Les sons sont des particules vibratoires variées dans leur forme et leur dimension qui pénètrent à l’intérieur de vous, par chaque fibre de votre être. Ils peuvent, par leur répétition, programmer la joie, la détente, la colère, l’agressivité en vous. Soyez attentif aux sons qui sont diffusés dans votre environnement de vie.

Très souvent, vous expérimentez la joie de vivre à travers ce que vous goûtez. Chaque aliment représente une somme de vibrations. Vous ne pouvez goûter ce que vous mangez si vous n’êtes pas présent à ce que vous absorbez, alors vous éprouvez le besoin de consommer des aliments en grande quantité. Amenez votre conscience dans votre bouche, dans vos yeux, dans votre sens de l’odorat lorsque vous mangez. Chaque fois que vous souriez, vous vous placez dans un état d’ouverture à la communication. Choisissez de sourire, car chaque sourire augmente le bien-être et la joie.

Le sens externe de l’odorat contribue également à votre joie de vivre. Les essences parfumées produisent, en vous, des sentiments et des sensations variés. Chaque odeur correspond à une somme vibratoire en particulier. Certaines favorisent l’épanouissement, d’autres, le bien-être, d’autres, la détente et d’autres, l’élévation de vos vibrations qui vous donne la paix. Soyez attentif aux odeurs qui produisent en vous ces états d’expansion. Multipliez-les consciemment.

En somme, ce qui vous ravit nourrit votre âme ; que ce soit l’odeur d’un parfum, l’écoute d’une musique, la contemplation d’une æuvre d’art, le silence ou le dépouillement matériel. Tout ce que vous captez par vos sens externes, tout ce qui crée du ravissement dans votre cœur stimule votre joie de vivre

La détente aide à vivre la joie. Les tensions intérieures que vous ressentez vous torturent. La détente augmente la compétence, la capacité d’attention, la concentration et le plaisir que vous éprouvez en effectuant une tâche.

La joie profonde s’exprime, aussi, par la satisfaction que vous ressentez lorsque vous savez que vous réalisez ce que vous avez à réaliser. Elle est, également, une attitude intérieure de reconnaissance et de satisfaction que vous éprouvez pour tout ce que vous vous êtes créé dans le moment présent.

Le rire, le jeu et l’humour vous aident à ne pas vous prendre au sérieux. Ainsi, deux minutes continues de rire peuvent vous permettre de transcender une charge émotionnelle. Un éclat de rire de quelques secondes a un effet très libérateur, car il crée une harmonisation énergétique.

Entretenez-vous la croyance que le jeu n’est destiné qu’aux enfants ? Croyez-vous qu’un adulte, qui a passé le stade de l’enfance, ne doit jouer que lorsqu’il accompagne un enfant dans son jeu ? Vous amusez-vous à faire rire les autres par vos mimiques, sans vous ridiculiser ou ridiculiser qui que ce soit, tout simplement par amour du jeu, de la liberté d’être et dans le but de dépasser vos limites ? Vous permettez-vous de jouer plusieurs fois par semaine ? Il n’y a pas d’âge pour rire, pour être enjoué, pour courir ou encore pour sauter. Depuis combien de temps n’avez-vous pas fait de mimique ? Croyez-vous qu’un adulte ne puisse pas le faire ? Vous offrez-vous la liberté de vous faire sourire ou de vous faire rire sans avoir peur d’être ridicule ? Osez être enjoué et développez votre potentiel d’humour.

Il y a des liens importants à conscientiser entre l’humour et l’amour. Si vous êtes capable de lâcher prise et de jouer, de vous amuser, alors vous êtes aussi capable d’aimer spontanément. Développez votre type d’humour personnel et acceptez de rencontrer vos préjugés, vos croyances et vos peurs.

Le bonheur profond est bien au-delà des états d’effervescence. Il se manifeste dans les états de bien-être intérieur, de quiétude, de paix, de silence, de contemplation, de recueillement et de contentement. Prenez le temps d’être présent à vous-même dans tous vos petits plaisirs quotidiens.

Accueillez pleinement les états de joie que vous vivez spontanément. Stimulez votre joie de vivre et entretenez des attitudes intérieures qui la favorisent. Multipliez les petits moments où vous êtes heureux. Ainsi, vous développerez une habitude à être joyeux et satisfait. Vous pouvez, également, bénéficier de la joie de vivre qu’émanent les autres lorsque vous éprouvez de la difficulté à être joyeux. Conscientisez que ce sont certaines de vos façons d’être et de faire qui vous empêchent de ressentir la joie de vivre.

Vous seul pouvez créer votre joie de vivre et votre bonheur. Faites-vous plaisir, amusez-vous. Répandez autour de vous des sourires égayés, des regards accueillants, des touchers chaleureux. Soyez une présence émanant la joie de vivre. Faites-le pour vous, mais aussi par amour pour tout ce qui existe sur votre planète.

Nous vous transférons tout notre amour et notre respect.

Extrait du chapitre, La joie de vivre, du livre
« Rendez-vous avec le Christ et le Bouddha par des échanges avec Maitreya »,
Le Dauphin Blanc, Collection des enseignements de Maitreya, 2000.

Print Friendly