Centre d’enseignement spirituel et de recherche orienté vers le développement de la conscience supérieure en équilibre avec l’ouverture du cœur.

La justice céleste

SITE 150«…La justice céleste est omniprésente. Elle permet la coordination de tous les grands mouvements évolutifs à travers le cosmos. Elle rend possible la cohabitation de diverses manifestations de vie dans tout l’univers. Elle offre la possibilité, à diverses formes de vie, de cohabiter d’une manière équilibrée, harmonieuse et évolutive. L’application de la justice céleste suppose la présence d’une ouverture de la conscience et de l’amour.

La vibration de la justice céleste est constamment présente en vous. Elle est une onde vibratoire qui vous guide dans vos actions. Vous pouvez, grâce à celle-ci, orchestrer votre vie avec une grande qualité de transparence et de congruence. La justice céleste vous permet, dans une situation précise, de sentir ce qui est bon et le plus adéquat pour vous. Elle est adaptée au moment présent, car c’est une réalité qui se manifeste dans l’éternel présent.

En vous fermant à cette vibration de justice, vous développez des inconforts tels que de l’anxiété, un sentiment de persécution, un manque de reconnaissance de votre valeur, etc. Vous vivez aussi de la peur lorsque vous avez des choix à faire, car vous contactez un important manque de confiance en vous et en la vie. En faisant fi de la vibration de la justice céleste, vous biaisez toutes les expériences que vous rencontrez dans votre réalité quotidienne.

La conscience du moment présent vous amène à vivre les situations de votre vie en respectant à la fois le contexte social dans lequel vous vivez et la réalité céleste qui transcende et crée ces situations. Vous comprenez donc qu’il vous est possible de vous créer une vie remplie d’amour, de succès, de prospérité et d’abondance tout en tenant compte des normes et des lois humaines.

Il y a une importante distinction à faire entre la justice céleste et la justice humaine. La justice céleste est une vibration d’harmonisation qui prend sa source dans les forces de conscience supérieure de l’univers. Vous la contactez lorsque vous êtes ouvert et en démarche évolutive de manière consciente. La justice céleste est axée sur l’évolution de la race humaine.

La justice humaine, quant à elle, prend sa source aux niveaux mental et émotionnel. Elle constitue un ensemble de règles, de normes, de droits que chaque individu est incité à respecter. Elle sert de toile de fond sur laquelle se dessine tout un arc-en-ciel de jeux de pouvoir, tout aussi colorés les uns que les autres.

Les lois actuelles correspondent au niveau de conscience des habitants de cette planète. Par conséquent, la conscience s’ouvrant graduellement, ces lois deviendront dépassées, désuètes et, bientôt, seront modifiées ou n’auront plus leur raison d’être. Vous modifierez vos lois lorsque vous aurez réellement perçu que rien ne vous appartient sur cette planète. Vous ne pourrez plus prétendre que ce morceau de terrain vous appartient et vous ne vous battrez plus pour appliquer cette croyance. Vous cohabitez tous sur la même planète. Vous êtes venu l’apprendre en son sein. Mais au cours de cette expérimentation, vous vous êtes piégé par votre insécurité, par votre manque de contact avec vous-même, par l’illusion des possessions matérielles, par l’appât du gain et du prestige, etc.

Vous avez choisi de vous incarner dans un pays plutôt qu’un autre. Il n’y a pas de hasard que vous soyez confronté au pouvoir des structures légales, car, à travers ces situations, vous pouvez démystifier et redéfinir votre relation avec le pouvoir et percevoir ce qu’est la vraie justice. Réalisez que ces lois n’ont d’autre pouvoir que celui que vous leur donnez. Si vous entretenez des charges émotives envers les lois et envers ceux qui les appliquent, vous vous créez, automatiquement, des décors d’apprentissage où vous serez confronté à ces lois et aux personnes qui sont mandatées pour les appliquer.

Chacun de vous aspire à une justice qui favorise les relations égalitaires et harmonieuses, l’expansion et la prospérité. Vous espérez jouir d’un confort matériel et d’un bien-être pour vous et pour les êtres que vous aimez. Vous avez droit à cette réalité de vie. Néanmoins, si vous désirez créer cette réalité harmonieuse, vous devez, avant tout, être en harmonie à l’intérieur de vous.

La vibration de la justice céleste crée l’humilité. Cette dernière est, en fait, un état très élevé de respect et de fidélité envers vous-même. Être humble demande d’accepter qui vous êtes dans le moment présent, sans éprouver le besoin de prouver, à qui que ce soit, à quel point vous êtes bon, performant et efficace. Souvent, les situations inconfortables ou injustes sont créées par vos comportements compensatoires. Ainsi en est-il à chaque fois que vous cherchez à vous revaloriser en montrant aux autres que vous avez du pouvoir ou que vous êtes performant. Pour développer votre humilité, qualité essentielle lors de la manifestation de la justice céleste, vous devez passer par toutes sortes d’étapes de reconnaissance de vous-même, ressentir en dedans de vous combien vous êtes beau, bon et merveilleux. Vous êtes vous et c’est ce qui est magnifique. En fait, accueillez ceci dans votre cœur sans éprouver le besoin de le prouver aux autres.

Libérez-vous de vos automatismes et de vos chaînes intérieures que sont vos structures, vos normes, vos croyances et vos règles, car ils vous maintiennent dans l’esclavage. À chaque situation, osez créer un comportement ajusté en vous imprégnant de la vibration de la justice céleste. Ainsi, vous vous sentirez de plus en plus en équilibre et en communion avec toute la création.

Puissiez-vous avoir la sagesse de modeler toutes vos pensées, vos paroles et vos actions à cette divine énergie d’harmonisation. Prenez bien soin de vous. Paix, amour, lumière et harmonie.

Nous vous transférons tout notre amour et notre respect.»

Paix, Amour, Lumière et Harmonie

Extrait du chapitre « La justice céleste », du livre Rendez-vous avec le Christ et le Bouddha par des échanges avec Maitreya, volume 1, paru aux Éditions le Dauphin Blanc, 2000.

Print Friendly